What is the reality of a hackathon.png

Dans les coulisses d’un hackathon

Publié le 23 juillet 2019

Temps de lecture 4 minutes

Quatre fois par an, nos wilders se lancent dans 24 à 48h de travail acharné, ils codent jour et nuit pour présenter après une ou deux nuits blanches leur projets : c’est le hackathon.

Un hackathon, qu’est-ce que c’est ?

Pour comprendre ce qu’est un hackathon, le mieux c’est de déchiffrer le mot: “hackathon” : 

  • to hack : tester, coder voir même pirater mais chez nous ce n’est pas le but de l’exercice. 
  • athon : ça ne vous rappelle pas un mot ? Le “marathon”, aïe ils vont souffrir !

Donc le hackathon c’est trouver une solution à une problématique donnée dans un temps restreint et en équipe.

Les sujets peuvent être inventés par nos formateurs mais le plus souvent, ce sont des entreprises partenaires qui proposent des sujets qui répondent à de vraies problématiques autour de leur activité. Par exemple, sur le campus d'Orléans, nous avons pu travailler sur les problématiques suivantes :

  • La société Protomotech (qui installe des capteurs pour vérifier les conditions de bonne conservation des œuvres d’art dans les musées) a demandé aux Wilders d’imaginer quelle autre utilité pourraient avoir leurs capteurs.
  • La cellule opérationnel du Lab’o (incubateur numérique) a demandé aux Wilders d'imaginer un outil de suivi des mises en relations faites lors des différents événements qu’elle organise.
  • Une filiale de Déméco (qui permet de préparer son déménagement en ligne) avait besoin d’un outil pour faciliter la création des devis (choix des meubles par pièces...).

Pédagogiquement parlant, ça apporte quoi ?

Le but de faire travailler nos Wilders jour et nuit n’est pas seulement de mesurer la longueur de leur cernes le dernier jour. Cela leur permet en fait de consolider le groupe, travailler en équipe avec une contrainte de temps très limité, se former dans l’urgence, se dépasser, et apprendre de nouvelles techniques.

C’est une expérience riche à ajouter dans son CV et à présenter en entretien. Enfin, cela peut aussi être l’occasion de trouver un stage ou un CDI chez le partenaire qui a proposé le sujet du hackathon auquel on a participé..

Et en vrai ça se passe comment ?

Pour bien comprendre comment se déroule un hackathon, je vous emmène dans les coulisses du dernier réalisé sur notre campus d’Orléans les 26, 27 et 28 juin derniers.

Pour ce hackathon, nos Wilders ont travaillé pour le groupe Thélem Assurances. Il s’agissait donc d’un projet réel et concret qui verra le jour dans quelques mois.

Déroulé du Hackathon :

Mercredi 14h : Lancement du Hackathon

Notre partenaire Thélem Assurance lance une nouvelle offre d’assurance, avec une offre en cashback à un public jeune et a demandé à nos Wilders de plancher sur le sujet.

L’objectif donné aux élèves était de créer un site web d’information sur cette nouvelle mutuelle qui intégrerait et expliquerait le système de cashback de manière ludique.

On vous dévoile le projet gagnant plus bas !


Durant l’après-midi, les équipes s’imprègnent du sujet, s'interrogent pour comprendre les enjeux liés à cette activité et posent des questions aux représentants de l'entreprise partenaire.

Et à 17h, livraison de fruits frais...


Mercredi 19h : l'heure du dîner

Sitôt les pizzas avalées, on se remet au travail, l’école commence à ressembler à un camping...

 

Mercredi 22h : on se repose 

Le premier soir, on demande aux Wilders de rentrer se reposer pour ne pas finir totalement épuisé.

 

Jeudi 9h : le petit dej est servi ! 

Croissants, pain au chocolat et café pour tout le monde, c’est reparti pour 24h de code non-stop… ou presque ! 

hackathon wild code school orleans croissants


Jeudi 14h : retours de notre entreprise partenaire

Le client revient pour répondre aux questions des wilders afin qu’ils puissent continuer à avancer dans la bonne direction. 


Jeudi 18h : les projets prennent forme

L’école un peu moins….


Jeudi 19h : livraison du diner et premiers bâillements

Dans la nuit 

Karakoé, jeu, code, sieste…


Vendredi matin 

31 zombies profitent à nouveau d’un copieux petit-déjeuner, fruits, viennoiseries, jus, café… 

Les élèves se préparent pour leur pitch à 14h 


Vendredi 14h : présentation des projets 

Devant un public d’anciens et futurs wilders et retransmission au siège de Thélem Assurances à Chécy


Et remise des prix 

Le prix du public

2ème prix


Et 1er prix

Les gagnants de ce hackathon ont imaginé un jeu qu’ils ont appelé “le Monopolio”. 

Après avoir créé son personnage, l’internaute avance sur une planche de jeu et lors de son parcours il lui arrive des mésaventures plus ou moins dramatiques (les aléas de la vie). Il peut voir à chaque fois la somme de son cashback se modifier. Une façon très ludique d’aborder une mutuelle d’assurance qui a beaucoup plu au client.

Bravo aux Wilders qui ont gagné le hackathon : Nawal Zakarya , Damien Rambourg , Sylvain Aubert , Vincent Mouline et Sylvain Lamoureux.




Résumons :





Rendez-vous pour le prochain hackathon !