MasterClass Google : Comment utiliser la Data dans la prise de décision stratégique en entreprise ?

Publié le 06 janvier 2021

Temps de lecture 6 minutes

Dayo Aderibigbe, Product Operations Manager chez Google, nous parle de l'utilisation de la Data dans la prise de décision stratégique dans les entreprises. Curieux d’en savoir plus ? On vous a concocté un résumé de la MasterClass du jeudi 10 décembre, de 15h à 16h !

Dayo Aderibigbe, Product Operations Manager chez Google, travaille actuellement sur les produits Google Play, mais également sur ceux de Google One, un abonnement qui permet notamment l’accès à un plus grand espace de stockage sur le cloud. Les missions de Dayo représentent le lien parfait entre la Data analyse et l’Exécutif, car elles se concentrent notamment sur la stratégie, les opérations, l'expérience client, les partenariats et la gestion du lancement de produits.

Comment utiliser la Data dans la prise de décision en entreprise ?

Tout d'abord, pour pouvoir utiliser correctement la Data en entreprise, il faut prendre en compte les quatre caractéristiques suivantes :

  • Objectivité : Pour mettre en place une bonne stratégie d’entreprise, il est essentiel d'être objectif et de se baser sur des faits, plutôt qu’émettre des recommandations fondées sur nos propres ressentis ;
  • Storytelling : Une stratégie d’entreprise efficace se fonde également sur un bon storytelling : Comment raconter une histoire à partir des données récoltées ? À quelle échelle ? Pour quel objectif ? ;
  • Transformation des idées en actions : De nouvelles opportunités se présenteront toujours à vous. Cependant, vous devez constamment être à la recherche de la meilleure façon d’aborder vos idées, et de les transformer afin qu’elles puissent être déclinées en actions ;
  • Prises de décisions concrètes : Pour pouvoir formuler les bonnes hypothèses, il faut pouvoir s'appuyer sur des faits précis et représentatifs, obtenus via la Data collectée. Si ces hypothèses ne vous mènent pas sur la bonne voie, pas d’inquiétude ! Elles peuvent toujours être retravaillées et actualisées afin de gagner en pertinence et en précision. Il ne faut pas oublier que les prises de décisions, qui découlent des hypothèses formulées, influent toujours sur les résultats de l’entreprise.

Que faut-il prendre en compte lors de la prise de décision ?

Même si l'analyse des données est très importante, il ne faut pas sous-estimer la façon dont ces dernières sont synthétisées et utilisées par la suite. D'une part, il est essentiel de garder à l'esprit que vous devez toujours chercher à formuler LA bonne question à partir des données disponibles. D'autre part, il faut également réfléchir à la manière dont vous allez les synthétiser pour pouvoir identifier la source du problème et en dégager une solution viable.

À partir des données collectées, la création d'un storytelling efficace va également vous être d’une grande utilité lors de la constitution d’une stratégie d’entreprise. Il existe de multiples façons d’analyser les données, construire une approche ou encore exposer une histoire ou une idée.

Déployer différentes options et mesurer les opportunités, leur impact et les compromis à mettre en place sont également des étapes à considérer. En effet, après avoir testé la première option, il peut arriver de se rendre compte qu'elle n'a ni l'impact ni la pertinence attendus. Il est donc essentiel de proposer différentes options et de les examiner méticuleusement avant de passer à l'analyse des données.

Comment évaluer les problèmes de façon efficace ?

Première étape : Comprendre le problème

Cette étape prend généralement 40% de votre temps. Une bonne compréhension vous évitera de passer trop de temps à résoudre le mauvais problème, à faire des recherches inefficaces et à analyser la Data non-pertinente et non-applicable.

Bien qu’une stratégie Data-driven (orientée sur les données) est intéressante, la meilleure façon de comprendre un problème est de parler directement aux personnes concernées, partager avec votre entourage, mais également vous poser les questions suivantes :

  • Dans mon entreprise, quelles sont les personnes qui font face à ce problème ?
  • Qui sont les acteurs externes concernés ?
  • À quoi sont-ils confrontés ?
  • Comment vivent-ils leur parcours utilisateur ?
  • Quelles sont les données pertinentes à analyser pour cerner le problème ?
  • Comment puis-je savoir si ces données sont correctes ?

Deuxième étape : Définir l’objectif

Un objectif doit être à la fois quantifiable et spécifique, avec des chiffres à l'appui. Il est crucial de veiller à se concentrer sur les meilleures options possibles et élaborer une problématique globale à résoudre.

Troisième étape : Structurer l’analyse

Grâce aux données disponibles, vous devez être en mesure de :

  • Valider la Data : Les données sont-elles exactes ? Comment pouvons-nous les valider ?
  • Comprendre la Data disponible : Quelles sont les données disponibles ? Nous permettent-elles de mieux comprendre le problème ? Sont-elles annotées ?
  • Déterminer une période à analyser : Quelle période devons-nous examiner ? Devons-nous nous baser sur une période plutôt quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, annuelle, ou bien saisonnière ?
  • Distinguer les nuances entre les données : Quelles sont les différences entre chaque groupe de données analysées ?

Quatrième étape : Établir une synthèse des données et faire des recommandations

En plus de visualiser la situation actuelle, il est également important de présenter différentes solutions et les analyser pour choisir celles qui vous mèneront aux meilleures opportunités.

Pour formuler de manière efficace vos recommandations, vous pouvez les présenter de la manière suivante :

  • Levier stratégique : Définir la décision à prendre ;
  • Description : Fournir une description détaillée de la décision ;
  • Impact financier : Calculer les coûts impliqués ;
  • Facteurs non-financiers : Prendre en compte l’image de marque, l’expérience client et autres aspects non-financiers.

La plupart du temps, prendre en compte les facteurs non-financiers dans la prise de décision est capital, car ces derniers peuvent justement avoir un impact financier sur le long terme.

Cinquième étape : Mettre en œuvre les décisions et mesurer les résultats

Une fois toute la stratégie minutieusement établie, il est temps de la mettre en œuvre et de mesurer les résultats qui en découlent !

Quelques conseils pour être un Business Strategist efficace

Et enfin, voici les principaux points à prendre en compte si vous souhaitez devenir Business Strategist :

  • Apprenez à collaborer avec les personnes de votre entourage ;
  • Assurez-vous que votre projet soit intrinsèquement lié à l'objectif de votre entreprise pour permettre une certaine dynamique ;
  • Soyez flexibles et prêts à innover en fonction des nouvelles informations mises à votre disposition.


Si cet article vous a donné envie de découvrir le domaine de la Data, voici notre cours prépa pour le métier de Data Analyst !