Portraits d'anciens.png

Portraits d'anciens – les Wilders de la Session #2 de La Loupe

Publié le 27 mai 2016

Temps de lecture 2 minutes

Chaque session de la Wild Code School a un début mais aussi une fin. Nos Wilders nous quittent au bout de leurs 5 mois de formation mais nous continuons de veiller sur eux, de les conseiller, et de les aider dans leurs recherches. On prête aujourd'hui notre plume à 3 d'entre eux, 3 Wilders, 3 parcours différents, 3 avenirs.

photo-de-nelly
Nelly Duclos – 35 ans

Avant d’intégrer la Wild Code School Nelly a exercé plusieurs métiers : barmaid, vendeuse, téléconseillère, standardiste réceptionniste. Elle est désormais en stage depuis début Février en tant que Développeuse Web Ruby pour HigherEdMe.

« Je suis vraiment contente d’avoir trouvé ce travail, après la Wild Code School, je souhaitais réellement rejoindre une start-up. Mon entreprise connecte les étudiants étrangers avec les écoles et universités internationales, c’est une expérience humaine, tout en étant créative, ce que je recherchais à l’issue de la formation ! »

photo-de-herbert
Herbert Thebault-Candau – 29 ans

Initialement Graphiste, Herbert a exercé plusieurs « petits boulots » avant de plonger dans le monde du code. Il est en stage chez Jestocke.com en tant que Développeur Front.

« Je suis maintenant développeur front chez Jestocke qui est un peu le AirBnB du stockage. Ma mission est de développer des nouvelles features pour améliorer le parcours et l'expérience des utilisateurs sur la plateforme ainsi que le webdesign grâce à ma formation initiale de graphiste. C’est génial car je peux faire le lien entre mon ancien métier et ma nouvelle passion ! »
photo-de-aizkoa

Aizkoa Arano – 30 ans

Ancienne institutrice de langue basque pendant 7 ans, Aizkoa a signé en Mars un CDI statut cadre chez Klanik, elle est maintenant Développeuse Junior.

« J’ai quitté le Pays Basque pour rejoindre Sophia Antipolis du côté de Nice. Je suis chez Klanik mais je travaille pour Ewa qui est une entreprise dédiée au monde de l’immobilier. Je code en JavaScript, et aussi en PHP grâce à des formations que m'offre Klanik ! J’ai vraiment beaucoup de chance, l’ambiance est géniale, le projet est innovant. Je travaille pour une start-up qui me plait ce qui n’est pas donné à tout le monde ! »

On espère que vous avez aimé découvrir Nelly, Herbert, et Aizkoa ! Si vous aussi vous voulez rejoindre la famille des Wilders, vous pouvez candidater directement sur notre site ici.