Challenge de référencement SEO pour les élèves de la Wild Code School.png

Challenge de référencement SEO pour les élèves de la Wild Code School

Publié le 24 mai 2017

Temps de lecture 4 minutes

Quoi de plus naturel pour un développeur que de créer un site web ? Mais pour qu'un site soit facilement trouvé sur les moteurs de recherche, il doit être bien référencé. Pendant un mois, les Wilders, toutes écoles confondues, ont relevé un challenge : créer un site et être le mieux référencé ! Du code, encore du code, toujours du code : le quotidien de nos apprentis développeurs aurait pu se limiter à ça. Sauf qu’à la Wild Code School, nous faisons grandir les futurs talents du numérique avec un regard transversal, avec la conscience que les développeurs de demain doivent maîtriser leur chaîne de travail.

Comme souvent dans les belles histoires, tout est parti d’une rencontre. Ici, celle entre la Wild Code School et Jérôme Charron (CTO d’une startup, bloggeur et expert SEO). Toutes les semaines, nous avons la chance d’offrir à nos élèves l’intervention d’un acteur du numérique, qui apporte sa vision singulière et ses conseils à nos futurs professionnels. Et Jérôme Charron est venu prodiguer sa science du référencement aux élèves lors d'une masterclass. C'est suite à cette intervention que l'idée du challenge SEO est née. La pédagogie de la Wild Code School est basée sur la pratique et le challenge SEO permet justement de sensibiliser les élèves au référencement naturel en les laissant faire et apprendre directement. Le défi est alors lancé. Nos élèves ont eu un mois pour créer un site et être le mieux positionné auprès de Google France, sur l’expression clé #jecodeenchaussettes, et ce sans aucune dépense.

Nous avons assisté à 4 semaines de lutte acharnée entre nos élèves de la France entière avec un seul mot d’ordre : régner sur la compétition pour finir seul premier. Durant le challenge, ce sont 94 pages distinctes qui ont été positionnées (et ont donc été visibles aux internautes) dans les résultats de Google France. Le mercredi 10 mai, lors du dernier relevé quotidien des positions, environ 400 pages avec le mot clé « jecodeenchaussettes » étaient indexées sur Google. Sur ces 400 pages indexées, seules 44 étaient visibles (répartis sur 17 sites différents). Les autres pages indexées et non visibles étaient jugées comme non pertinentes par Google :

Vous pouvez constater sur l’historique des positions ci-dessous à quel point la compétition était acharnée :

En faisant un zoom sur la première page des résultats de Google (les 10 premiers résultats), voici comment se présente l’évolution des positions :

Nous constatons que les pages arrivées en première, troisième et huitième positions à l’issue du challenge sont des pages qui existaient depuis le tout début du challenge. Les autres ont eu plus de mal à se positionner. La concurrence était rude !

Les positions dans les résultats Google c’est bien, la visibilité aussi ! Cela ne faisait pas partie du challenge, en revanche, nous voulons adresser une mention spéciale aux sites qui ont eu la très bonne idée de déclarer leur site sur Google My Business, offrant à la fois une très bonne visibilité de leur site sur la page de résultats, et également apportant un lien vers leur site, ainsi qu’un facteur de confiance (il faut une validation via un code envoyé par courrier postal par Google à l’adresse déclarée pour valider un site sur Google My Business) :

Très bonne idée également de nos compétiteurs d’avoir utilisé des images sur leurs pages et de les avoir un minimum optimisé pour apparaître dans les résultats de Google Images (ce n’était pas pris en compte pour le challenge, mais cela reste un très bon réflexe SEO) :

Au final, trois sites seulement se sont disputés la première page des résultats de Google :

jecodeenchaussettes.on-web.fr
jecodeenchaussettes.wpweb.fr
sites.google.com/site/jecodeenchaussette

Et le grand vainqueur de ce challenge, celui qui a monopolisé la première place tout au long du challenge SEO est :

jecodeenchaussettes.on-web.fr

Bravo à Nicola Le Flohic de la Wild Code School d’Orléans ! Notre apprenti développeur ne connaissait pas le référencement SEO avant cette masterclass et ce concours. Il a pourtant eu les bons réflexes : un site propre, simple, clair, structuré et avec du contenu original. Et aussi tout un écosystème autour de son site : Page Google My Business, page Facebook, compte Twitter, lien en provenance de son LinkedIn, de nombreux liens en provenance de commentaires de sites divers et variés, mise en place d’un mini réseau de sites, etc.

Bravo ! Un très beau travail !

Vous aussi vous souhaitez apprendre à coder dans un environnement dynamique et stimulant et d’être confronté dès votre apprentissage à l'école aux problématiques du métier de développeur ? Découvrez la formation de développeur web ou développeur mobile à la Wild Code School.