1_ BLOG (12).png

Adeline : d'animatrice 3D à développeuse web à Strasbourg

Publié le 20 novembre 2019

Temps de lecture 2 minutes



Mon Parcours ?

Avant la Wild Code School, j'ai fait des études à la fac d'arts appliqués à Strasbourg où j'ai obtenu ma licence, puis j'ai continué mes études à l'ESMA Nantes (École Supérieure des Métiers Artistiques) pour travailler dans le domaine de l'animation 3D où j'ai eu mon master. J'ai ensuite travaillé au Luxembourg pendant 2 ans sur du long métrage et de la série tout en animation 3D, je travaillais surtout dans ce que l'on appelle le compositing, le lighting-rendu ainsi que les effets spéciaux.

 

Ce qui a motivé ma reconversion professionnelle c'est...

Le déclencheur est que je ne m'épanouissais pas à 100% dans mon domaine et je voulais de nouvelles compétences dans le domaine du numérique.

 

Pourquoi choisir une reconversion dans le domaine numérique ?

Je travaillais déjà dans le digital avec l'animation 3D mais j'avais toujours voulu apprendre à coder et je me suis lancée. 

Mon rêve étant de travailler dans le jeu vidéo, je me suis dit que j'avais déjà quelques compétences en graphisme et en 3D, pourquoi ne pas continuer et apprendre la programmation ?

J'ai suivi la formation en PHP/ Symfony à la Wild Code School de Strasbourg de la session de Février 2019.

J'aimais beaucoup les valeurs véhiculées par l'école, on sentait immédiatement une bonne ambiance, de l'entraide, de la cohésion ce qui est primordiale à mon sens dans le travail et la vie de tous les jours.

 

Et après la Wild Code School, qu'est-ce que j'ai fait ?

Actuellement je suis en stage à Lille chez Takhotakh, en tant que développeur web js/react et php/symfony.

 

Mon "Dream Job" ?

Tout d'abord, il y a de grandes chances que je continue un peu mon aventure chez Takhotakh (plateforme vidéo éthique et écologique qui met en avant la culture). 

Par la suite, j'aimerais beaucoup partir et tester ma chance au Canada, soit dans le développement web soit tenter de réaliser mon rêve et travailler dans le jeu vidéo.

 

Si je pouvais parler à mon "moi" d'avant la formation, je lui dirais :

Surtout ne pas perdre espoir, il y aura des moments où tu auras l'impression que tu ne comprends rien où tu es totalement perdue mais tout se débloquera au fur et à mesure.


Voir le profil LinkedIn d'Adeline