Femmes, femmes, femmes  les développeuses prennent le pouvoir à la Wild Code School.png

Femmes, femmes, femmes : les développeuses prennent le pouvoir à la Wild Code School

Publié le 06 mars 2017

Temps de lecture 3 minutes

Chacun sait que chez les lions, ce sont les lionnes qui sont les véritables reines. La Wild Code School n'échappe pas à la règle. Avec 47,6% d’élèves femmes dans sa promotion de février 2017 sur son campus de Lyon, la Wild Code School bouscule les codes du code.

Un chiffre record

Près de 50 % de femmes apprenties développeuses, c’est un chiffre record qui mérite que l’on s’y attarde un peu. Plusieurs études existent, mais de manière générale, le pourcentage de femmes dans le domaine informatique ne dépasse pas les 30% (et pas plus de 20% pour les postes de cadres). La Wild Code School oeuvre et encourage à plus de mixité dans le numérique et plus précisément dans la programmation informatique.

Le 06 octobre 2016, Anna Stépanoff, co-fondatrice et CEO de la Wild Code School, était présente au Forum Femmes & Numérique Lyon, un événement qui se veut “L’accélérateur des startups et des carrières des femmes” (plus d’informations sur cette participation par ici). La Wild Code School entretient des relations privilégiées avec Social Builder, la start-up sociale organisatrice de ce forum, qui a pour mission de concrétiser la mixité Femmes-Hommes dans l’économie numérique.

Apprendre à coder gratuitement pour les femmes

C’est pour nous l’occasion aujourd’hui d’annoncer un partenariat avec Social Builder qui débute par un atelier de code uniquement réservée aux femmes. Cet atelier, ouvert aux Etincelles, programme d’accélération porté par Social Builder, et aux étudiantes parisiennes grâce à un partenariat avec la Maison des Initiatives Etudiantes, permettra à 18 femmes d’apprendre les bases de la programmation gratuitement. 3 places sont ouvertes au grand public.

Pour tenter de gagner votre place et apprendre à coder gratuitement, c'est par ici.

La Wild Code School participe également à la Women’s Week, programme annuel proposé par la Chambre de Commerce des Etats-Unis en France qui a lieu du 06 au 10 mars et plus précisément à la table ronde « Promoting Women in the Economy« . Nous serons également présents à la Journée de la Femme Digitale, le 09 mars à Paris.

Le code, c’est pas pour les geeks ?

Evidemment que non ! Retrouvez ci-dessous quelques portraits de nos Wildeuses :

Lauriane, du marketing au code il n’y a qu’un pas
Roxanne : le métier de développeur est un métier de maker
Le numérique au service de la culture, c’est l’objectif d’Anabel
Héléna, de dessinatrice de bandes dessinées à développeuse mobile
Apprendre à coder quand on est entrepreneure, le portrait de Céline
Progresser dans son entreprise en se formant au développement web, portrait d’Emilie, une vraie intrapreneuse
Des sciences de la vie à l’art du code, comment Coralie est devenue développeuse PHP
Portrait de Mathilde, élève et passionnée de code

Vous voulez vous initier à la programmation gratuitement ? Tentez de gagner une place pour notre atelier.

Vous voulez devenir développeur/euse web ou mobile ? Postulez dès maintenant ! Les candidatures pour la rentrée de septembre 2017 sont ouvertes.