Antoine, alumni développeur web de Bordeaux, revient sur son stage à Energici

Publié le 21 septembre 2021

Temps de lecture 3 minutes

Actuellement en stage chez Energici, un acteur du bien-être, Antoine revient sur son parcours professionnel et sur ce qui l’a poussé à se reconvertir dans la tech et le bien-être.

De la Wild Code School Bordeaux à Energici : retour sur le parcours d’Antoine

Bonjour Antoine ! Peux-tu te présenter en quelques mots ? Quel a été l'élément déclencheur de ta reconversion dans le secteur du numérique ?


Bonjour, je m’appelle Antoine et j’ai terminé ma formation Développeur web à la Wild de Bordeaux en juillet !


En ce qui concerne mon parcours, après avoir entre-autres accompagné les territoires dans leur transformation numérique, j’ai décidé de passer du côté technique et donc d’apprendre à coder. J’ai fait le choix d’une formation longue et reconnue par l’Etat avec un diplôme à la clé. J’ai pensé que cela pourrait être un plus sur un marché du travail qui n’est pénurique en réalité que pour les profils expérimentés. Une formation de 5 mois et un stage de 4 mois, c’est simplement une introduction. La route est longue !


Tu es actuellement en stage chez Energici, un acteur qui allie tech et bien-être. Peux-tu nous en dire un peu plus à ce propos ?


Energici est une jeune entreprise qui s’est donnée pour mission de démocratiser les pratiques du bien-être. Cela passe par l'information et l’aide aux chefs d'entreprise.


Energici couple ces 2 fonctionnalités en proposant un média participatif dédié au professionnels du secteur et un outil de gestion avec notamment la prise de rendez-vous en ligne et les téléconsultations.


Quelles sont tes missions quotidiennes, en tant que Développeur web full-stack junior ?


On travaille en mode agile, les tickets nous sont attribués au fur et à mesure. Pour ce projet, on est partis d’une feuille blanche donc pas de legacy, ce qui est plutôt confortable. Dans les 1ères semaines nous nous sommes concentrés sur le front-end et nous devrions intervenir sur l’API dans les jours à venir.


Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton métier actuel et l'entreprise dans laquelle tu effectues ton stage ?


C’est stimulant intellectuellement, il faut en permanence chercher des solutions à nos problèmes. J’apprécie aussi la flexibilité que nous offre Energici dans la façon dont nous gérons le quotidien.



Le bien-être et le tournant du numérique

Selon toi, le tournant du numérique est-il assez pris en compte par le secteur du bien-être ? Pourquoi ?


Non, le secteur du bien-être est encore “jeune”, il se structure doucement. Pour le moment, les outils digitaux sont utilisés de manière marginale. Cela va se faire petit à petit, au fur et à mesure de la démocratisation du secteur.


Quelles sont les prochaines étapes pour Energici ?


La nouvelle version va sortir dans les prochaines semaines, ensuite d’autres évolutions arriveront petit à petit jusqu’à la fin de l’année.


Quels seraient tes conseils pour allier la tech et le bien-être de la meilleure façon possible ?


Ne pas oublier que la tech est avant tout un facilitateur, un outil. La technologie doit faciliter la vie des utilisateurs. Les mettre au centre de la réflexion est une nécessité.


Merci pour toutes ces réponses ! Aurais-tu un dernier mot pour les Wilders ?


Apprendre à coder, c’est difficile, mais si vous êtes prêts à vous investir : allez-y, foncez !


Pour aller plus loin...


Si, comme Antoine, vous voulez vous reconvertir dans le développement web, on vous donne rendez-vous sur…