Guide pratique du financement de la formation professionnelle

Publié le 20 janvier 2021

Temps de lecture 8 minutes

Vous souhaitez vous reconvertir ou ajouter une corde à votre arc pour pouvoir exercer un métier qui vous correspond ? Voici les différentes étapes à réaliser pour y parvenir :

  • Choisir le métier auquel vous souhaitez vous former et dans lequel vous vous épanouirez
  • Trouver la formation qui vous correspondra
  •  Étudier les possibilités de financement de votre formation

Si vous pêchez un peu sur cette dernière étape “le financement de votre formation”, c’est donc sur celle-ci que nous allons tenter de vous accompagner au maximum.

En effet, les possibilités de financement d’une formation sont multiples, nous pouvons donc vite nous retrouver perdus face aux différentes options proposées.

En lisant cet article, vous pourrez :

  • Comprendre comment fonctionne le financement de la formation
  • Décrypter quelles sont les principales aides

Pour entrer en détails sur des sujets spécifiques, n’hésitez pas à participer à l’une de nos visios dédiées au financement en vous inscrivant directement sur ce lien !

Comprendre comment fonctionne le financement de la formation

Il existe en France de très nombreux dispositifs de financement de la formation professionnelle.

Avant de rentrer dans le détail de chacun d’eux, nous voulions d’abord vous faire part de 4 points clés à avoir en tête pour bien comprendre comment fonctionne le financement de la formation :

Connaître vos interlocuteurs

Avant toute chose, il est important de comprendre qui seront vos interlocuteurs pour pouvoir élaborer votre dossier de financement.

Dans la plupart des dossiers de financement, il existe trois interlocuteurs :

  • Le financeur (Pôle Emploi, Transition Pro, votre entreprise, vous-même…)
  • L’organisme de formation
  • Le candidat (vous-même)

Vous remarquerez que les financeurs sont multiples et sont généralement liés à votre situation :

  • Si vous êtes demandeur d’emploi, vous vous tournerez principalement vers Pôle Emploi ou vous-même si vous auto-financez votre formation
  • Si vous êtes salarié, vous pourrez vous diriger vers Transition Pro, votre employeur ou encore vous-même si vous auto-financez votre formation

Les délais à respecter

L’acceptation d’un dossier de financement n’est pas automatique et prend du temps. Certains dossiers de financement doivent être soumis au plus tard 3 mois avant la date de début de la formation.
Vous l’aurez donc compris pour avoir une chance de voir votre dossier de financement accepté mieux vaut s’y prendre à l’avance.

Votre motivation et la cohérence de votre projet

Le financeur accordera une grande importance à la cohérence de votre projet ainsi qu’à la motivation que vous lui montrerez.
Pensez donc à bien préparer votre premier rendez-vous : présentez-lui par exemple les perspectives du métier auquel vous souhaitez vous former ainsi que les démarches que vous avez déjà entamées (participation à des évènements, réalisation d’un parcours de candidature,...), cela vous permettra de renforcer vos chances de voir votre formation financée.

L’importance d’avoir un plan B

Les demandes d’aide au financement de la formation ne sont pas toujours acceptées. Il faut donc vous préparer à un éventuel refus de votre demande de financement.
Si vous le pouvez, préparez donc un plan B (vous découvrirez ci-dessous que la Wild Code School vous propose différentes facilités de paiement).

Les principales aides au financement de la formation

Certaines aides au financement de la formation professionnelle s’adressent à tous quand d’autres sont plus spécifiques.

Les dispositifs de financement communs à tous

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) : il s’adresse à toute personne ayant déjà travaillé (y compris les travailleurs indépendants). Par année de travail, l'employé cumule 500€ par an de formation (plafonné à 5000€) avec une spécificité pour les employés sans qualification* qui cumulent 800€ par an (plafonné à 8000€). Ce dispositif est utilisable tout au long de la vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante. Vous pouvez consulter le montant dont vous disposez sur la plateforme de référence Mon Compte Formation.
  • Les dispositifs proposés par la Wild Code School

La Wild Code School propose deux aides accessibles à tous :

→ Une réduction si le paiement de la formation est effectué en une fois avant le début de la formation (conditions détaillées sur les pages formation de notre site internet)

→ Un paiement en 3 fois de la formation (⅓ du prix de la formation est à régler avant le démarrage de la formation et les ⅔ restants pendant la formation)

  • Les crédit bancaires : il existe différents type de prêts bancaires pour le financement de la formation :

→ Prêt avec remboursement différé (certaines offres proposent des remboursements débutant 60 mois après le déblocage des fonds)

→ Prêt avec remboursement mensuel immédiat (à compter du démarrage de la formation)

La Wild Code School possède plusieurs partenaires bancaires avec qui elle pourra vous mettre en contact une fois notre parcours de candidature démarré.

Les dispositifs de financement pour les demandeurs d’emploi

Pour les demandeurs d'emploi, le financement de la formation passe principalement par Pôle Emploi.

Nous comptons 3 dispositifs principaux :

  • Le CPF avec abondement Pôle Emploi : souvent le montant détenu sur votre compte personnel de formation ne suffit pas à couvrir l’intégralité des frais de formation. Vous pouvez donc effectuer une demande auprès de votre conseiller Pôle Emploi pour financer le reste à charge (montant de la formation - le montant de votre CPF). Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article CPF dédié "Demandeur d'emploi : demander simplement le financement de votre formation".
  • L’aide individuelle à la formation (AIF) : dans le cas où vous ne disposez d’aucun montant sur votre compte CPF, vous pouvez effectuer une demande d’aide individuelle à la formation auprès de votre conseiller Pôle Emploi pour couvrir l’intégralité des frais de formation. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article Pôle Emploi dédié "L'Aide individuelle à la formation (AIF)".
  • Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) : cette aide s’adresse aux demandeurs d’emploi préalablement licenciés pour motif économique. Le CSP permet de bénéficier durant un an de l’accompagnement d’un conseiller, d’une allocation spécifique et de suivre des formations pour se reconvertir. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article Pôle Emploi dédié "Contrat de sécurisation professionnelle, les réponses à vos questions".

Les dispositifs de financement pour les salariés

Les aides au financement de la formation des salariés peuvent passer principalement par les organismes Transitions Pro dans le cadre d’un congé de formation ou par l’entreprise du salarié qui peut elle-même décider d’abonder le CPF d’un salarié.

  • CPF de transition ou PTP (projet de transition pro), anciennement appelé “CIF” ou “dossier Fongecif” : il permet au salarié de s’absenter de son emploi, de faire financer sa formation (à condition qu’elle soit éligible au CPF) et de percevoir une rémunération pendant sa formation. Avant de lancer un dossier de financement Transition Pro, le salarié doit d’abord obtenir la validation de son employeur. Il pourra ensuite entrer en contact avec Transition Pro pour l’élaboration de son dossier. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article dédié du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion "Projet de transition professionnelle".
  • L’abondement du compte personnel de formation du salarié par l’entreprise : l’entreprise du salarié peut compléter le CPF d’un salarié (via la plateforme EDEF) pour qu’il n’ait pas à régler de reste à charge (montant de la formation-montant CPF). Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article legiSocial dédié "EDEF : le nouvel espace pour abonder le CPF de vos salariés".

Les dispositifs spécifiques

Enfin, il existe certains dispositifs spécifiques :

  • Les aides pour les personnes en situation de handicap : les personnes en situation de handicap peuvent bien entendu bénéficier de tous les dispositifs cités précédemment, mais peuvent aussi être éligibles à des aides complémentaires proposées par l’Agefiph ou le Fiphfp.
  • Les dispositifs régionaux pour les demandeurs d’emploi : certaines régions proposent des aides spécifiques pour les demandeurs d’emploi. C’est le cas par exemple du dispositif AIRE de la région Ile-de-France. Nous vous invitons donc à vous mettre en contact directement avec votre Région pour plus d’informations sur ce type d’aide.

Vous l’aurez compris, il existe donc de très nombreuses aides au financement de la formation. Chacune d’entre elles répond à une situation particulière. Si vous souhaitez échanger plus en détails avec un conseiller de la Wild Code School sur votre plan de financement, n’hésitez pas à vous inscrire à l’une de nos visios financement en vous cliquant sur ce lien, nous pourrons ainsi répondre à toutes vos questions en direct.
Enfin, tous ces dispositifs peuvent être amenés à évoluer, c’est pourquoi nous vous invitons à vous rapprocher du/des financeurs concerné(s) pour vous assurer que les aides citées dans cet article sont toujours en vigueur.

*salarié à temps plein qui n'a pas atteint un niveau de qualification sanctionné par un diplôme de CAP/BEP, un titre professionnel enregistré et classé au niveau 3 du RNCP ou une certification reconnue par une convention collective nationale de branche