l-ecosysteme-du-developpement-web-a-paris.png

L’écosystème du développement web à Paris

Publié le 20 avril 2020

Temps de lecture 6 minutes

Selon de nombreuses études, le métier de développeur web est l’un des plus recherchés par les recruteurs en France, et est même considéré comme le job #1 en tech avec la plus forte croissance en terme d’offres d’emploi : on estime une croissance de +27 % d’ici 2024.

Quand on part du principe que le code d'un site web fait fi de barrières géographiques, les perspectives de carrières ne manquent pas. Mais Paris - et la région Ile de France dans son ensemble - bénéficie d’un dynamisme tout particulier et reste ainsi l’un des bassins d’emploi de ce secteur le plus fort que ce soit en terme d’opportunités que de niveau de rémunération.

Paris au cœur de la tech

Attribué à des pôles métropolitains reconnus pour leur écosystème de startups, le label French Tech initié sous l’impulsion de Fleur Pellerin fin 2013 a su, au cours des années, fédérer une identité numérique française indéniable. Constitué d’un vaste réseau de 13 capitales French Tech, 38 communautés French Tech en France et 48 communautés French Tech implantées dans près de 100 villes à travers le monde, ce label a permis de favoriser la croissance des entreprises numériques et les aide à devenir des champions internationaux.

La capitale française occupe au sein de cet environnement une place privilégiée. On y retrouve « La French Tech Central », cet espace permet d'accueillir près de trente services publics afin de favoriser l'accompagnement et le dialogue entre les services publics et les start-ups. Aussi on constate qu’une large part des avancées du label sont localisées sur la région francilienne. Ainsi dans le Classement 2019 des startups - Top 100 des inventeurs de la french tech - qui révèle les 100 start-ups les plus inventives, le Grand Paris arrive largement en tête avec 39% des inventeurs classés cette année.

Au niveau local la ville de Paris joue également un rôle prépondérant afin d’entretenir cette dynamique. Depuis 2016 avec le programme ParisCode, la ville de Paris s'engage à soutenir chaque année la formation et l'accès à l'emploi de 1.000 développeur.euse.s codeur.euse.s. Pôle Emploi est partenaire du programme et participe au jury de sélection des projets labellisés ParisCode, ainsi que d'autres partenaires institutionnels, des entreprises et des fondations d'entreprises, mais aussi des représentants des éditeurs de logiciels et des ESN. Les organismes de formation, tels que la Wild Code School, sont ainsi sollicités pour participer à ce dispositif en mobilisant des formats innovants et en mettant en oeuvre de nouvelles pédagogies.

Au niveau privé et événementiel, même constat. On ne peut pas passer à côté de la création de la Station F. Située dans le XIIIe arrondissement de Paris, ce gigantesque incubateur regroupe plus de 1 000 start-ups depuis 2017. Des investisseurs et des grands groupes comme Facebook ou Vente-privée.com y ont installé leur programme. Financée à hauteur de 250 millions par le patron de Free, Station F permet ainsi d’attirer talents et investisseurs au sein de la région francilienne. 

Quant au sujet plus précis du développement web, on retient entre autres l’événement annuel du « Meilleur développeur de France » qui se situe chaque année à Paris. Cet événement de référence pour le secteur est le rendez-vous tech de l’année pour l’ensemble des acteurs du développement web et y accueille chaque année le plus grand concours “physique” de code d’Europe.

Un bassin d’emploi et des salaires plus attractifs en Ile de France

Bien qu’ils permettent un nomadisme particulièrement important et que les possibilités de freelance favorisent une dispersion géographique des compétences, les métiers du digital se développent plus qu’ailleurs en région parisienne - on considère en effet que 75% de la population des informaticiens résident dans ce bassin d’emploi et celui de développeur web n’échappe évidemment pas à ce constat.

En termes de localisation d’une part : d’après les résultats annuels de l’étude sur les développeurs web en France du site Stack Overflow (spécialisé sur les thèmes de la programmation informatique) l’Ile de France regroupe à elle seule 38,9% des développeurs en France, le second bassin d’emploi loin derrière étant la région Rhône-Alpes avec 14,8%, et aucune autre région ne regroupe plus de 9% de cette catégorie d’emplois. 

Même constat lorsqu’il s’agit des niveaux de rémunération : selon l’étude Silkhom menée en 2019 on observe un écart important entre la province et l’Ile de France, particulièrement tiré par la pénurie de profils et qui de plus s'accroît avec l’expérience. Sur des profils juniors, l’écart à Paris peut parfois atteindre 10 000 € soit près d’un tiers de la rémunération d’un développeur web junior en Province. Après 5 ans d’expérience on observe pour les rémunérations les plus élevées en région parisienne des salaires annuels jusqu’à 50 000€/an - et pour les plus chanceux et talentueux d’entre eux, certains lead dev de plus 8 ans d’expérience atteignent parfois des rémunérations brutes de plus de 70 000€/an.

 
En conclusion, la capitale parisienne représente indéniablement le cœur de l’innovation digitale en France, que ce soit en terme de politiques publiques (aussi bien à l’échelon national que local), ou par la création d’incubateurs et la mise en place d'événements privés. Ces éléments permettent à la région francilienne de jouir d’une aura internationale en ce qui concerne le développement web et l’environnement tech dans sa globalité.

Paris et sa région, en raison de cet écosystème favorable et de son dynamisme économique, demeure ainsi le bassin d’emploi privilégié du pays. On y observe des niveaux de rémunération plus élevés qu’en région et une concentration plus forte qu’ailleurs en termes de population de développeurs web et de sièges des sociétés de tech.