De la bio-informatique à la data science : Matthieu nous raconte son parcours

Publié le 02 juin 2022

Temps de lecture 5 minutes

Après des études en bio-informatique, Matthieu se reconvertit dans la data analyse puis la data science grâce aux parcours de formation de la Wild Code School.

Une reconversion dans la data science

Bonjour Matthieu, peux-tu te présenter ? Quel a été ton parcours avant de rejoindre la Wild Code School ?


Je m'appelle Matthieu LAUVERNIER, j'ai entre 8 et 9 ans d'expérience professionnelle et je vis à Lyon depuis plusieurs années.


Après avoir commencé mes études dans le domaine de la biologie et des biotechnologies, je me suis dirigé vers la bio-informatique jusqu'à obtenir un Master 2 dans ce domaine.


J'ai commencé à travailler dans la recherche publique dans l'agronomie, puis dans le privé dans différentes Entreprises de Services du Numérique (ESN, anciennement appelées SSII) notamment pour de grands groupes pharmaceutiques.



D’où est venu ton intérêt pour les métiers du numérique ? Pourquoi as-tu choisi de te lancer dans une carrière dans la tech ?


La tech est un domaine qui m'a toujours attiré. C'est un domaine en constante évolution, et même réinvention. On a donc moins de risques de tomber sur des métiers ennuyants ou peu stimulants intellectuellement.


Cela peut aussi être un peu frustrant parfois, car quand on monte en compétences sur une technologie, celle-ci peut s'avérer complètement obsolète quelques années plus tard. Mais ce renouveau régulier reste tout de même intéressant et stimulant.  



Quelle formation as-tu rejoint et pourquoi avoir choisi la Wild Code School pour ta reconversion ?


Je venais de quitter ma précédente entreprise et j'ai entendu parler de la formation Data Analyst sur 5 mois proposée par la Wild Code School lors des confinements.


La bio-informatique étant un domaine en "perte de vitesse", car beaucoup de solutions logicielles ont été développées pour que les biologistes puissent développer leurs propres solutions/algorithmes, j'ai vu en cette formation une bonne opportunité pour d'une part acquérir des compétences complémentaires à mes formations initiales mais également pour pouvoir toucher des domaines très variés qui peuvent être complètement différents de la biologie ou de la pharmaceutique.


La formation proposée par la Wild Code School semblait répondre à mes attentes, avec un programme abordant à la fois l'analyse de données mais également des notions d'intelligence artificielle et de deep learning, des technologies qui m'intéressent beaucoup.


Zoom sur la formation Data scientist en alternance

Tu as décidé de te spécialiser en Data Science en suivant une deuxième formation en alternance, peux-tu nous expliquer ce choix ?


Cette nouvelle formation proposée par la Wild Code School permet de voir plus en détails différentes technologies d'intelligence artificielle et de deep learning. Cela m'avait beaucoup intéressé de travailler dans ce domaine pendant la formation de Data Analyst et je souhaitais donc en apprendre davantage.


De plus, le formateur (Ben-Manson Toussaint) est un expert en la matière et j'aurais regretté de ne pas avoir suivi cette formation dont il a créé le contenu.


Le fait que la formation se déroule en alternance était également intéressant, car cela allait me permettre d'appliquer certaines notions abordées en cours directement dans sur un projet professionnel et également avoir un apport financier sur toute la durée de ma formation.



Tu es actuellement en alternance chez Micropole, est-ce que ça a été difficile de trouver une entreprise ? Comment as-tu trouvé cette belle opportunité ?


Cela n'a pas été très compliqué de trouver une entreprise pour ma part. J'ai notamment eu plusieurs opportunités grâce à un job dating organisé par la Wild Code School pendant ma formation de Data Analyst.


Plusieurs entreprises ont souhaité me recruter pour mon alternance, et mon choix s'est porté sur Micropole.


Le mot de la fin

Si tu avais des conseils à donner aux personnes qui hésitent à se lancer dans une reconversion professionnelle dans la data, que leur dirais-tu ?


Que ce soit dans la Data Analyse ou dans la Data Science, voire dans la Data Engineering, je pense que les besoins sont assurés pour de nombreuses années. Les entreprises disposent d'un grand volume de données, ou ne savent pas comment gérer les données générées, et elles prennent de plus en plus conscience de la valeur de celles-ci. Optimisation de process, réduction des coûts, prédictions sur les stocks ou les ventes, etc. Les domaines d'application sont très variés. Même si quelques solutions logicielles permettent d'effectuer de petites analyses pour des personnes qui ne connaissent pas trop les données, le nettoyage et l'expertise sur les données ne peuvent pas être automatisés et un.e data analyst est plus que requis.e pour pouvoir en tirer de la valeur ajoutée.


De plus, les applications dans le domaine de la recherche sont passionnantes (détection de tumeurs sur des images, domaine aérospatial, etc) et on peut sans doute trouver son bonheur assez facilement.



Merci pour toutes tes réponses, est-ce que tu as un dernier petit mot pour les Wilders ?


Entamer une reconversion professionnelle n'est jamais facile quand on a déjà quelques années d'expérience derrière soi. Il faut bien se renseigner sur les solutions de financement (plusieurs solutions existent) pour sécuriser sa période de formation, mais je pense que cela en vaut vraiment la peine. Il est important de se réinventer, de changer d'environnement professionnel lorsque celui-ci devient trop ennuyant voire toxique. Et la reconversion professionnelle est une des solutions permettant cela.


Courage à vous lors de votre formation ! N'hésitez pas à demander de l'aide à vos collègues, car on peut vite avoir l'impression qu'ils avancent plus vite que nous, mais cette impression est totalement fausse et vous apprendrez beaucoup mieux et plus vite en travaillant à plusieurs.


Pour aller plus loin


Si, comme Matthieu, vous souhaitez vous reconvertir dans la Data science, découvrez nos parcours de formation :


Signature de Joséphine Sand, Directrice Marketing et Branding à la Wild Code School