Nouvelle Formation! Blockchain = technologie de demain qui se construit aujourd'hui

Publié le 07 avril 2020

Temps de lecture 6 minutes

La Blockchain est un terme que se répand doucement, nous l’avons certainement tous lu quelque part au moins une fois mais nous ne réalisons pas encore qu’il s’agit d’une technologie dont nous nous servirons TOUS tôt ou tard afin de garantir la sécurité de nos données. Comme internet à ses début, sa démocratisation nous paraît bien loin, pourtant, la Blockchain est amenée à devenir une technologie utilisée au quotidien.

On sait que vous aimez être à la page des innovations tech donc on a décidé de clarifier ce qui se cache derrière ce terme. Promis, pas besoin d’être ingénieur pour aller plus loin !

En une phrase, la blockchain c’est surtout une technologie de stockage innovante et sécurisé dont on identifie encore tout le potentiel...


 


La Blockchain dans les grandes lignes

Blockchain = Chaîne de blocs en français

C’est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle.

(définition de Blockchain France)

Concrètement

C’est une base de données décentralisée

Contrairement à une base de données classique hébergée sur un serveur, les données sont hébergées un peu partout sur des milliers de serveurs du monde entier. 

À cela, il faut préciser que cette base de données est distribuée, c’est à dire qu’elle est partagée par l’ensemble de ses utilisateurs. Il n’y aucun mécanisme central de gestion de la blockchain, elle n'appartient à personne mais à tout ceux qui constitue le réseau.

Cette base de données permet de stocker et d’échanger des informations de manière sécurisée, fiable et immuable*.

(*qui, par nature, n'est pas sujet au changement et demeure identique)


>> L’objectif majeur de la blockchain c'est : décentraliser le contrôle de l’information

3 raisons à la décentralisation :

  • Tolérance aux pannes - les systèmes décentralisés sont moins susceptibles d'échouer accidentellement parce qu'ils reposent sur de nombreuses composantes distinctes.
  • Résistance aux attaques - les systèmes décentralisés sont plus coûteux à attaquer et à détruire ou à manipuler. Ils ne possèdent pas de points uniques de défaillance.
  • Résistance à la collusion ! - il est beaucoup plus difficile pour les participants d’un système décentralisé de s'entendre pour agir de manière à en bénéficier au détriment des autres participants. 

Exemple : les dirigeants d’une société ou d’un gouvernement peuvent facilement s'entendre pour défendre leur propre intérêt quitte à nuire à ceux des employés ou des citoyens moins bien coordonnés. Si tout le monde a un petit peu de pouvoir, c’est beaucoup plus compliqué voir impossible.

Pour la petite histoire…

En 2008, la Blockchain est introduite par Satoshi Nakamoto. Il crée la première blockchain à savoir => le Bitcoin => la première monnaie numérique décentralisée au monde.

1990, depuis internet, transférer de l’information n’a jamais été aussi simple

2008, depuis BITCOIN, transférer de la valeur n’a jamais été aussi simple

C’est donc par ses usages monétaires que la blockchain a émergé dans l’actualité, mais elle a bien d’autres applications possibles et intéresse de nombreux acteurs pour la traçabilité des produits et des transactions qu’elle permet.

Elle pourrait transformer la plupart des secteurs de l’économie, de la santé aux transports, en passant par la protection de l’environnement et le monde de l’entreprise, au point de changer la face du monde (rien que ça…).

Alors forcément, les entreprises s’y intéressent de plus en plus, elles investissent et créent de l’emploi dans le domaine de la Blockchain.


Le marché du travail de la blockchain

Quel métier ?

De plus en plus d’opportunités pour les développeurs blockchain !

Un développeur blockchain c’est un développeur informatique qui est spécialisé dans la technologie et la programmation de la blockchain.

Et oui, la technologie de la blockchain nécessite des connaissances spécifiques car son langage diffère des autres codes informatiques. 

Dans notre formation blockchain, nous enseignons par exemple la programmation de smart contracts sur la blockchain Ethereum. Les langages de programmation utilisés sont Solidity et web3.js, deux langages semblables au javascript.

Qui embauche ?

  • Startups

Les startups qui créent des plateformes basées sur la décentralisation de données ou des cryptomonnaies, mais également des fournisseurs de portefeuilles, des sites d’actualités, des blogs et des outils pédagogiques qui ont été créés pour soutenir les projets de blockchain. 

  • Legs

Ce sont de grandes entreprises comme les banques, les cabinets comptables et les cabinets juridiques qui existent depuis de nombreuses années. La plupart recrutent des équipes entières d’experts de la blockchain pour les aider à suivre la technologie.

  • Entreprises technologiques

Ce sont les entreprises qui ont le plus à perdre si la technologie blockchain envahit le monde. Des entreprises pour lesquelles une grande partie de leur succès (et de leur pouvoir) repose sur les services centralisés qu’ils offrent. Si la popularité des plateformes décentralisées continue de croître, les utilisateurs ne voudront plus utiliser les réseaux centralisés. Les entreprises technologiques doivent s’adapter et vite !

  • Gouvernements

Le potentiel de réduction des coûts de la blockchain est énorme, de nombreux gouvernements nationaux embauchent des experts en cryptographie pour les conseiller. En Grande-Bretagne une blockchain pourrait être utilisée pour gérer les paiements des prêts étudiants. En Estonie, la technologie blockchain est utilisée pour rendre les agences gouvernementales plus justes et plus efficaces. La banque de France lance même une expérimentation pour la création d’une crypto-monnaie. Toutes ces institutions créent chaque jour de nouveaux emplois blockchain.


Qui peut se spécialiser et comment ?

Qu’est-ce qui attire les développeurs qui se lancent dans la blockchain ? 

C’est une technologie à la pointe de toutes les technologies. Le potentiel est énorme, ceux qui se lancent aujourd’hui seront les pionniers de cette innovation pour laquelle tout reste à inventer.

“Le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer”

Peter Drucker


La formation Blockchain GRATUITE arrive en France dès le mois de Mai 2020 !

Pour qui ?

Pour des personnes passionnés de développement web qui savent déjà développer en JavaScript

Quel programme ?

  • Découvrir la culture blockchain
  • Utiliser les outils de développement Ethereum
  • Coder un smart contract avec Solidity
  • Créer une Dapp avec Web3.js

Quand et Où ?

La formation dure 3 mois (Mai - Août 2020) et aura lieu sur le campus de la Wild Code School de Marseille.

15 places entièrement financées par la région Sud pour les demandeurs d’emploi.


Pour postuler, envoyez votre CV et lettre de motivation à [email protected] 


Contact : 

Thibaut Marlien, Campus Manager

[email protected]

06 42 44 88 46


Prêt(e) à créer le futur ?


Sources
https://usbeketrica.com/article/une-breve-histoire-de-la-blockchain-et-des-cryptomonnaies
https://bitconseil.fr/signification-de-decentralisation/
https://www.nouvelobs.com/economie/20190416.OBS11640/voila-ce-qu-il-faut-savoir-pour-comprendre-la-blockchain.html
https://siecledigital.fr/2016/10/10/la-blockchain-pour-les-nuls/