Un job dating à la Wild Code School d’Orléans,

Un job dating à la Wild Code School d’Orléans,

Publié le 12 février 2020

Temps de lecture 6 minutes

Tu l’auras compris la Wild Code School propose des formations professionnalisantes. Pour cela, nous t’aidons tout au long de ces 5 mois en te préparant pour tes premières recherches d'emploi en tant que développeur web. À Orléans, comme dans tous nos campus, nous organisons à chaque session un job dating

Si tu as besoin d’aide pour :

  • rédiger ton CV,
  • ton profil LinkedIn,
  • pour une simulation d’entretien,

rassure-toi, nous sommes là pour t’aider et te mettre dans les meilleures conditions possibles.  

Un job dating aussi ça se prépare et en tant que campus manager nous t’accompagnons dans toutes tes démarches. 


Un job dating c’est quoi ?

Tu connais probablement le principe du speed dating ?  Et bien là c’est pareil, entreprises et candidats font connaissance dans un temps limité, ici de 15 min. À toi d’aller à l’essentiel, de mettre en avant tes compétences en développement mais aussi tes soft skills. Passé ce délai, on tourne, tu changes d’entreprise et tu recommences et ainsi de suite. 

Qui sont les entreprises ? Des ESN, des start-up, des partenaires tels que Kéolis, Thélém, apside, projet IO... qui font parties de notre réseau qui se fait chaque jour un peu plus grand.

=> À Orléans, nous avons la chance de nous situer au cœur d’une pépinière au Lab’O, où se rencontrent bon nombre d’entreprises du numérique. 


Un job dating en 3 étapes

Avant 

Un job dating ça se prépare et pour ça nous mettons à ta disposition tous les moyens nécessaires à ta réussite. Nous organisons des ateliers CV, LinkedIn et si tu le souhaites ton campus manager peut même te proposer des simulations d’entretien (à toi d’en faire la demande si tu veux mettre toutes les chances de ton côté le jour J). 

Pendant

Évidemment, tu te mets sur ton 31, tu soignes ton apparence ! Et ensuite ça commence, la balle est dans ton camp. À toi de donner le meilleur de toi-même. Si tu t’es préparé, ça va bien se passer, tu es confiant, ton discours est structuré, tu ne sèches pas sur une question, pas de euh, hmm… Tu es rigoureux ! 

Après

Ça ne s’arrête pas là ! À toi de relancer les entreprises si tu n’as pas de nouvelles, d’être le plus réactif possible et montrer ton intérêt et ta détermination ! Attention, ne tombe pas non plus dans l’excès ;)


Témoignages

Ces entreprises nous parlent de leur expérience Job Dating à la Wild Code School


John Devos de Projet IO et Vincent Foubert de Apside 

John Devos – Pojet I/O

"C'est un plaisir de venir à la rencontre des élèves de la Wild Code School, de voir l'évolution de leur apprentissage en si peu de temps. C'est l'occasion de faire connaissance avec des profils très riches, bien encadrés, et surtout préparés à passer des entretiens d'embauche. Mon équipe se compose aujourd'hui principalement d'anciens Wilders, et je peux vous dire qu'ils n'ont rien à envier aux autres cursus plus traditionnels."

Vincent Foubert de Apside

“Nous avons passé un très bon moment à échanger avec l'ensemble des Wilders d’Orléans sur leurs envies futures. Chacun d’entre eux avait un discours passionné sur le métier de développeur et ce qu’ils réalisent au sein de la Wild Code School. Les Wilders ont été pertinent dans la compréhension de nos besoins grâce aux différents ateliers proposés au cours de la formation sur les métiers du numérique. Résultat, c'est avec plaisir que 2 Wilders vont prochainement rejoindre les équipes Apside.”
 

Nos Wilders racontent également leur expérience de Job Dating

Lilian - ancien journaliste - aujourd’hui Wilder en formation Développeur Web PHP : 

"Je n'avais jamais participé à un job dating : celui organisé par la Wild Code School d'Orléans le 7 novembre aura été le premier. Un peu de stress ce jour-là : il va falloir se "vendre" avec moins de trois mois de formation dans les mains... On est là, avec sa pochette de CV. On fait tourner son "pitch" dans sa tête. On se rappelle les quelque conseils prodigués et on attend son tour. Douze minutes et des poussières pour convaincre. Selon moi, la meilleure des choses à faire est d'être soi, avec ses qualités et ses défauts. Répondre sincèrement même si on demande ce qui se cache réellement derrière les questions des employeurs. Bilan de l'opération ? Cinq entreprises rencontrées. Toutes promettent une réponse. Une première arrive le lendemain. Négative. Une autre quelques jours plus tard : elle ouvre la voie à un deuxième entretien. Ce dernier s'avère concluant puisqu'il débouche sur une proposition de stage de quatre mois chez Buzznative, mon premier choix ! Quelques semaines plus tard, je me dis que le job dating n'était pas une perte de temps même s'il est arrivé tôt dans le cursus. Je le vois plutôt comme un bon exercice (même s'il mobilise plusieurs heures d'une semaine qui est toujours trop courte). Un regret toutefois : plusieurs entreprises n'ont jamais répondu.."

Clément - ancien agent d’exploitation chez Amazon – aujourd’hui Wilder en formation Développeur Web Java :

"Quelques jours avant les entretiens, je me suis fait une fiche récapitulative de tout ce que j’avais envie de passer comme messages aux recruteurs : mon parcours, mes attentes, mes différentes réalisations avant la Wild Code School et pendant la formation, mes points forts et faibles parce que je savais que le temps était compté. J’ai pris le job dating comme une possibilité de se faire voir/connaître et permettre d’en apprendre plus sur les besoins des entreprises et des startups. Cet exercice est stressant, mais très formateur sur la façon d’apprendre à se présenter et de donner l’envie aux recruteurs de vous prendre avec eux. Tout est examiné par le recruteur et peut faire pencher la balance dans un sens comme dans l’autre. Ayant fait que très rarement des entretiens d’embauche dans ma carrière professionnelle, cet exercice m’a permis de me redécouvrir et de mettre des mots sur ma personnalité, mes envies, de pouvoir les transmettre. Je n’ai pas trouvé de stage ce jour là, mais ça m’a permis de prendre un peu plus confiance en moi."

J’espère que cet article t’aidera à sauter le pas de la reconversion professionnelle. 

A toi de jouer !