Méthodes d’enseignement innovantes VS Pédagogie classique

Publié le 21 juillet 2020

Temps de lecture 3 minutes

Pédagogie innovante, 3.0, Montessori, inversée : les termes fleurissent pour parler de ces nouvelles approches pédagogiques ! Qu’il s’agisse du système éducatif ou de formations professionnalisantes, de nouvelles méthodes voient le jour. De quoi s’agit-il exactement ?

“C’était mieux avant.”

On a tous, dans notre cercle d’amis ou familial, des parents qui s’interrogent sur les nouveaux programmes scolaires. Écoliers avant les années 90, ces parents sont déboussolés par la mise en place de nouvelles pédagogies. Ils ont par exemple appris à lire selon la méthode syllabique dite globale en déchiffrant les lettres pour former des syllabes et enfin découvrir les mots ; aujourd’hui la méthode semi-globale permet d’apprendre des mots avant même d’associer les syllabes. Les enfants apprennent alors à lire plus rapidement et de manière fluide tout en développant leur esprit d’analyse. Mais les habitudes ont la vie dure et les enseignants sont souvent confrontés à l’incompréhension des parents qui ont l’impression d’un laxisme de la part de l’école. En effet, lorsqu’on a grandi avec une pédagogie classique, il est difficile de se projeter dans un autre modèle qui pourra être adapté à certains profils mais pas à d’autres.

Alors pourquoi changer ?

Les méthodes dites traditionnelles faisaient la part belle au travail, aux exercices normés et à l’apprentissage par coeur tandis que les nouvelles pédagogies entrent dans un développement intellectuel progressif de l’enfant ou de l’adulte et sont donc plus souples et surtout plus proches de leurs besoins ; ils apprennent à construire leur savoir. La formation hybride permet par exemple de gagner en autonomie ; l’autonomie n’est pas synonyme de solitude, bien au contraire, puisqu’elle inscrit l’élève dans son parcours de formation, il en devient l’acteur principal et non le spectateur. Citons également le travail entre pairs qui réunit à la fois l’échange de compétences, de connaissances et l’apprentissage de la vie en communauté. Autant d’outils que les futurs actifs pourront utiliser dans leur vie professionnelle et personnelle.

Concrètement, qu’est-ce qui change ?

Ces nouvelles pédagogies, qu’on trouve dès les premières années de scolarité, nous poussent à être curieux et à apprendre à avancer avec nos propres ressources et nos moyens. Concrètement, en apprenant de cette manière, l’adaptation au monde du travail qui en perpétuelle évolution se fera naturellement. Le confinement de la France entière il y a quelques semaines nous a prouvé que demain nous devrons être capables de changer nos méthodes de travail et donc de savoir s’y adapter.

Où en est-on aujourd’hui ?

Ces changements de pédagogie scolaire chez les petits impacteront fatalement les grands de demain. En attendant, on trouve de plus en plus d’écoles supérieures qui désormais utilisent ces nouvelles approches. La pédagogie inversée permet notamment d’apprendre à trouver des solutions, devenir curieux, être le moteur de ses propres apprentissages. Ainsi, elle guide les étudiants / les élèves vers un parcours différent mais nécessaire à leur intégration dans le monde professionnel. Les employeurs apprécient notamment ces profils qui continuent d’apprendre en autodidacte et qui s’auto-formeront toute leur vie ; ils suivront alors l’évolution du marché du travail et s’adapteront facilement.


Même si les pédagogies classiques font encore partie de notre culture et de notre méthode d’apprentissage, elles s’effacent de plus en plus au profit des nouvelles qui trouvent un public conquis par ces approches plus concrètes, plus proches du marché du travail et de lui même. Partez à la découverte de la Wild Code School, école innovante de la tech proposant un apprentissage fondé sur des valeurs d’autonomie, de persévérance, de solidarité, d’entraide, d’esprit d’équipe et d’initiative : autant de valeurs qui donneront un sens à votre futur professionnel.