FAQ La réponse à toutes tes questions est ici !

Comment autofinancer ma formation ?

La majorité de nos élèves financent eux-mêmes leur formation. Et ceci pour plusieurs raisons…

La formation est un investissement, un investissement de temps qu’on va passer à se former et un investissement financier. A la Wild Code School, nous avons cherché à optimiser le temps passé en formation et son coût afin de rendre nos formations les plus accessibles. Il te sera difficile de trouver un meilleur rapport qualité / prix !

A titre de comparaison, une scolarité en 5 ans dans une école digitale classique coûte en moyenne 35K€ (~7K€ par an). Or, les étudiants sortant d’une telle formation auraient pratiquement les mêmes salaires que les Wilders après moins d’un an de formation et seulement 6990€ ou 7990€ d’investissement dans leur formation à la Wild Code School.

Nos élèves remboursent en général leur formation en une année au plus : le salaire moyen d’un développeur junior en France est de 25-35 k€ brut annuel. C’est le salaire auquel peuvent prétendre nos élèves après leur formation à la Wild Code School.

Nous avons mis en place plusieurs modalités de paiement pour s’adapter au mieux à ta situation. Par exemple, les élèves qui payent comptant bénéficient d’une réduction de 5% qui représente 350€ ou 400€ d’économies.

Sinon, il est possible d’étaler le paiement des frais de formation en 3 échéances de 2300€ ou 2664€.

Comment faire financer ma formation ?

Tout élève admis bénéficie d'un accompagnement personnalisé pour définir le plan de financement qui lui permettra de couvrir les frais de formation. 

La Wild Code School est référencée dans Data Dock. A ce titre, nos élèves peuvent obtenir le financement en totalité ou en partie du coût de la formation via des dispositifs publics (Pôle emploi, Cap Emploi, Mission Locale, Fonds d'Aide aux jeunes, etc.) ou privés (Compte Personnel de Formation, Congé Individuel de Formation, prêt bancaire étudiant, etc.).

Quels financements par les banques ?

La plupart des banques sont aujourd’hui au courant du fonctionnement des formations innovantes comme celles de la Wild Code School, et sont en général prêtes à accompagner les candidats dans leur projet de formation.

Nos élèves ont pu bénéficier de prêts personnels, de prêts de consommation ou encore de micro-crédits. Le coût de la vie peut aussi être couvert par le prêt, en plus du coût de la formation. Les taux d’intérêt se situent généralement entre 2 et 4% et nos élèves ont pu souvent bénéficier d’un remboursement différé (le remboursement commence, une fois la formation terminée et l’emploi trouvé : ~1 an après le début de la formation). 


Une chose est sûre : le fait de viser un métier numérique en forte demande (comme celui de développeur ou data analyst) rassure les banques quant à la capacité de remboursement.

Quels financements pour les Demandeurs d'Emploi ?

Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF) est un droit à l’évolution professionnelle dont dispose chaque individu entré dans la vie active, qui se concrétise par un nombre d’heures mobilisable pour suivre une formation éligible. Il est alimenté à hauteur de 24 heures par année de travail jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 120 heures, puis 12 heures par année de travail, dans la limite d’un plafond total de 150 heures. A partir de 2019, au moment de la mise en oeuvre de la réforme de la formation professionnelle, le CPF sera géré en euros, alimenté à hauteur de 500 € par an, dans la limite de 5 000 euros – 800 euros par an, pour les personnes sans qualification (limité à 8 000 €). Jusqu’à la mise en oeuvre de la réforme, il est possible d’abonder son CPF avec la période de professionnalisation.

A qui s’adresser : ton employeur si tu réalises la formation sur ton temps de travail, sinon un Conseiller en Evolution Professionnelle auprès de l’Apec ou d’un Opacif, ou encore ton conseiller Pôle Emploi.

Plus d’info : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12382
Pour consulter ton nombre d’heures : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/



CIF-CDD – Congé Individuel de formation

Ce dispositif s’adresse aux salariés mais aussi aux demandeurs d’emploi à l’issue d’un CDD. Pour être éligible, il faut avoir accompli votre dernier CDD dans un établissement privé relevant du Fongecif (régional) + Justifier de 24 mois d’activité professionnelle dans les 5 dernières années, dont 4 mois en CDD, consécutifs ou non, dans les 12 derniers mois + Commencer votre formation dans les 12 mois suivant le CDD ayant ouvert les droits. La formation peut être suivie avant le terme du CDD.

Guichet : employeur / FONGECIF
Plus d’info : http://www.accecif.fr/cif-cdd.html



CIF-Interim – Congé Individuel de formation

Il faut déposer la demande d’autorisation d’absence en cours de mission ou dans un délai maximum de 3 mois après votre dernier jour de mission + avoir l’ancienneté nécessaire – totaliser 1 600 heures dans le travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire (ETT) qui signe votre autorisation d’absence.

Guichet : Fonds d’assurance formation du travail temporaire (FAF-TT)
Plus d’info : http://www.faftt.fr/site/tt1_8889/fr/particuliers/le-conge-individuel-de-formation




Rémunération des Formations de Pôle Emploi

  • Aide individuelle à la formation (AIF) : aide financière qui permet de compléter les aides des collectivités territoriales, des Opca ou des Opacif. Pour en bénéficier, il faut être demandeur d’emploi ou en CRP (Convention de Reclassement Personnalisé), CTP (Contrat de transition professionnel) ou CSP (contrat sécurisation professionnelle). La formation doit être éligible CPF et être inférieure à une durée d’un an.
    Plus d’info : https://www.pole-emploi.fr/candidat/l-aide-individuelle-a-la-formation-aif–@/article.jspz?id=60856
  • Action de formation préalable au recrutement (AFPR)* : Ce dispositif s’applique à toute personne inscrite à Pôle Emploi, indemnisée ou non. Elle peut concerner une proposition d’emploi nécessitant une formation en interne ou en externe pour adapter vos compétences, tous les employeurs du secteur privé et du secteur public sont concernés. Elle concerne une prise de poste en CDD comprise entre 6 et 12 mois, ou encore un contrat de professionnalisation à durée déterminée ou des missions en contrat de travail temporaires d’au moins six mois dont la dernière s’est terminée au maximum neufs mois avant la formation. De plus, une aide au financement
    de la formation est versée à l’employeur après l’embauche effective. La formation doit représenter 400 heures maximum (compatible avec nos formations de 3 mois à temps complet)
    Plus d’info : https://www.pole-emploi.fr/candidat/l-action-de-formation-prealable-au-recrutement-afpr–@/article.jspz?id=60635
  • Préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI)* : La POE individuelle permet de suivre une formation pour acquérir les compétences nécessaires à une offre déposée par
    une entreprise auprès de Pôle Emploi. La formation est individualisée et adaptée à votre profil.
    A l’issue de cette formation et si le niveau requis est atteint, l’employeur est tenu d’embaucher l’élève. Durant la formation, tu as le statut de stagiaire de la formation professionnelle et es rémunéré à ce titre. Ce financement peut être complété par l’Opca dont l’entreprise relève et, sous conditions, du FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels).
    Plus d’info : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F17485
  • Dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (PIC), Pôle emploi expérimente, durant 12 mois, une aide au projet d’inclusion de compétences numériques (APICN)*. Strictement réservées aux demandeurs d’emploi de niveau infra IV (i.e. niveau bac et inférieur), le recrutement envisagé doit être sous un contrat de 6 mois minimum (CDI possible). La durée maximale de la formation est fixée à 800 h  (compatible avec nos formations de 5 mois à temps complet). De plus, une aide est accordée à l’employeur plafonnée à 8 € /heure.
    Plus d’info : http://www.bo-pole-emploi.org/bulletinsofficiels/instruction-n-2018-16-du-20-avri.html?type=dossiers/2018/bope-n2018-36-du-26-avril-2018

* Pour ces 3 dispositifs, il est nécessaire d’avoir postulé à un poste en amont de la formation : celle-ci est suivie dans la perspective de la prise de poste.





Aide de Retour à l’Emploi Formation – AREF

Ce dispositif est une aide mensuelle directement versée à l’élève. Il faut Bénéficier de l’allocation de l’Aide de Retour à l’Emploi (ARE) et suivre une formation de Pôle Emploi dans le cadre du Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE). Si la formation suivie est validée par Pôle Emploi, on peut bénéficier de l’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF), en principe égale à l’ARE de base. Le montant net de l’Aref ne peut pas être inférieur à 20,67 € par jour.

Guichet : Pôle Emploi
Plus d’info: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F291

Quels financements pour les entrepreneurs ?

Les organismes français (organismes sociaux et financeurs) proposent plusieurs aides à la reprise et à la création d’entreprises. Si tu es dans ce cas, tu as la possibilité d’utiliser une de ces aides pour financer en partie ta formation :

  • Aide à la reprise et à la création d’entreprise (Arce) versée par Pôle emploi – Cette aide consiste à recevoir le versement des allocations chômage sous la forme d’un capital. Montant : 45 % du reliquat des droits à l’assurance chômage – Modalités : versement en 2 fois (une moitié après l’obtention de l’Accre, l’autre 6 mois après la date de création/reprise de l’entreprise)
  • Aide à la création d’entreprise par des demandeurs d’emploi handicapés de l’Agefiph sous forme de subvention – Montant : 5 000 € maximum versés en complément d’un apport minimum de 1 500 – Conditions : être demandeur d’emploi handicapé et détenir plus de 50 % du capital de l’entreprise créée (ou reprise)
  • Prêts d’honneur à taux zéro pour financer les fonds propres et le besoin en fonds de roulement (BFR) de départ. Ils sont proposés et accordés par différents réseaux de création/reprise d’entreprise ou par les filiales d’entreprises constituées en tant que « sociétés de reconversion ». Montant : variable selon les réseaux et les projets. Peuvent varier de 2 000 à 50 000 € (voire plus pour des projets innovants) – Conditions à remplir par l’emprunteur : passer par une commission de sélection et mettre obligatoirement un emprunt bancaire complémentaire en place.
    Concours pour la création d’entreprise organisés par les collectivités locales, fondations, entreprises, etc. En savoir plus
  • Crédits solidaires accordés par l’Adie, la Nef ou les caisses solidaires en lien avec des prêts d’honneur à taux zéro – Montant : jusqu’à 10 000 € – Durée : 4 ans pour le microcrédit, 5 ans pour le prêt d’honneur
  • Aide à la création d’entreprise innovante de Bpifrance sous forme d’une subvention destinée à financer les dépenses de validation du projet (conception du projet, étude de faisabilité, recherche de partenaires, etc.) – Montant : 30 000 € maximum

Plus d'informations sur Afecreation

Quels financements pour les salariés ?

Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF) est un droit à l’évolution professionnelle dont dispose chaque individu entré dans la vie active, qui se concrétise par un nombre d’heures mobilisable pour suivre une formation éligible. Il est alimenté à hauteur de 24 heures par année de travail jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 120 heures, puis 12 heures par année de travail, dans la limite d’un plafond total de 150 heures. A partir de 2019, au moment de la mise en oeuvre de la réforme de la formation professionnelle, le CPF sera géré en euros, alimenté à hauteur de 500 € par an, dans la limite de 5 000 euros – 800 euros par an, pour les personnes sans qualification (limité à 8 000 €). Jusqu’à la mise en oeuvre de la réforme, il est possible d’abonder son CPF avec la période de professionnalisation.

A qui s’adresser : ton employeur si tu réalises la formation sur ton temps de travail, sinon un Conseiller en Evolution Professionnelle auprès de l’Apec ou d’un Opacif, ou encore ton conseiller Pôle Emploi.

Plus d’info : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705.
Pour consulter ton nombre d’heures : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/




CIF – Congé Individuel de formation

Congé qui permet au salarié de s’absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Le CIF est ouvert sous conditions. Il est accordé sur demande à l’employeur. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation. Attention, il faut prévoir 3-4 mois en moyenne de délai de traitement du dossier. Pensez donc à déposer votre dossier bien en amont du début de la formation.

A qui s’adresser : Employeur pour validation du congé + Fongecif ou OPCA de branche pour le financement (en fonction de son OPCA de rattachement : Uniformation, FAFIEC etc.)

Plus d’info : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14018




CIF-CDD – Congé Individuel de formation

Ce dispositif s’adresse aux salariés sous Contrat à Durée Déterminée (CDD) ou demandeurs d’emploi à l’issue d’un CDD. Pour être éligible, il faut avoir accompli le dernier CDD dans un établissement privé relevant du Fongecif (régional) + Justifier de 24 mois d’activité professionnelle dans les 5 dernières années, dont 4 mois en CDD, consécutifs ou non, dans les 12 derniers mois + Commencer votre formation dans les 12 mois suivant le CDD ayant ouvert les droits. La formation peut être suivie avant le terme du CDD.

Guichet : employeur / FONGECIF
Plus d’info : http://www.accecif.fr/cif-cdd.html

Que sont les bourses de la Grand Ecole du Numérique ?

Les élèves de nos campus français peuvent bénéficier d’une aide financière qui permet d’aider à couvrir une partie des frais liés à la formation (logement, frais de déplacements…). 

Cette demande ne peut se faire qu’après le démarrage de la formation et n’est valable uniquement pour les candidats ne percevant aucune autre aide financière (allocation chômage, ARE…).

Plus d’info : Bourse grande école du numérique