1_ BLOG (2).png

Maxime : devenu développeur web en startup après un bac pro mécanique moto

Publié le 23 octobre 2019

Temps de lecture 4 minutes

Ancien technicien chez Harley Davidson et sorti de la Wild Code School de Marseille en Février 2019, Maxime Pochet travaille depuis comme développeur React/Node js dans la startup Vyfe à Toulouse. Il nous raconte...


Mon Parcours ?

Avant la Wild, j'étais technicien chez Harley Davidson pendant 4 ans à Salon de Provence dans les Bouches du Rhône après avoir passé un Bac Professionnel mécanique moto.

 

Ce qui a motivé ma reconversion professionnelle c'est...

Casser la routine

L'élément déclencheur principal qui m'a poussé à faire une reconversion professionnelle est le fait que le travail de mécanicien est très souvent le même, les jours se ressemblent donc la routine s'installe. Une fois que les procédures sont maîtrisées, tout devient vite machinal, nous ne réfléchissons plus vraiment à ce que nous faisons et nous le faisons sans même s'en rendre compte.

Protéger ma santé

Il y a également l’environnement de travail : être constamment en contact avec des produits chimiques comme l'huile ou l'essence m'a fait réfléchir. À long terme, une exposition quotidienne peut provoquer des cas de cancer de la peau ou des poumons, c'est potentiellement dangereux.


Pourquoi choisir une reconversion dans le domaine numérique ?

Etant très attiré par le monde du digital, je me suis intéressé au développement car je retrouve le concept de création et de personnalisation que j'avais chez Harley Davidson et que j'aime particulièrement. 

Il y a aussi le fait qu'il n'y a pas vraiment de routine, certes il y a des problèmes à résoudre tous les jours, mais ils sont tous différents, ce qui pousse à constamment réfléchir. 

J'aime également faire de la résolution de problème et je retrouve cela dans l’algorithmique. Je pense qu'il est essentiel d'exercer son cerveau chaque jour pour augmenter ses capacités de réflexion et d'anticipation.

J'ai suivi la toute première session React / Node à Marseille de Septembre 2018 à Février 2019.

Je ne me suis pas renseigné sur les autres écoles qui proposaient des formations dans le développement, j'ai participé à un petit-déjeuner de présentation un mercredi matin à la fin du mois de Juillet 2018. J'ai tout de suite accroché pendant la présentation. J'ai donc décidé d'investir sur moi-même en finançant ma formation. J'ai quitté mon poste de technicien pour me consacrer aux exercices de pré-rentrée pendant tout le mois d'Août avec, comme objectif, de tout finir et d'être sélectionné pour la rentrée de Septembre. Objectif atteint :)

 

Et après la Wild Code School, qu'est-ce que j'ai fait ?

Aujourd'hui je travaille dans une Start-up Toulousaine : Vyfe. Elle a fait ses débuts en Février 2018 et compte 6 personnes actuellement. Elle propose une solution pour améliorer les formations en les rendant plus ludiques et interactives grâce à la vidéo. Mon travail consiste à gérer le backend, à améliorer et maintenir la plateforme web. Plateforme sur laquelle les apprenants ont la possibilité de revoir leurs vidéos de mise en situation et d’interagir avec leur formateur. Je développe toujours avec les technologies que j'ai apprises en formation et qui sont React et Node.

 

Mes projets pour la suite ?

Sur les projets à court terme, j'ai comme objectif d'apprendre un nouveau langage (Swift) pour aider au développement de l'application iOS pour mon entreprise et de consolider mes connaissances en React.

Sur les projets à long terme, j'ai pour objectif de partir au Canada (entre 2022 et 2023) pour découvrir leurs méthodes de travail, la population, la culture et découvrir le pays.

 

Si je pouvais parler à mon "moi" d'avant la formation, je lui dirais :

Malgré la détermination d'apprendre que j'avais pendant cette formation, la confiance en moi n'était pas toujours au rendez-vous. Le conseil que je me donnerais serait donc d'avoir plus confiance en moi parce que j'en suis capable et que tous mes efforts ne sont pas vains.

 
 

Le mot de la fin :

Un grand merci à David (anciennement formateur) et Caroline (campus manager à l'époque) qui m'ont vraiment aidé tout au long de la formation et encore aujourd'hui ! Je suis très heureux de faire partie de la grande famille des Wilders ! Un grand merci également à Romain et Alex (chez Vyfe) qui m'ont permis de faire mes début dans ce beau métier en m'accueillant dans leur entreprise.


Voir le profil LinkedIn de Maxime